Buvons un coup, buvons en deux…

Situé quelque part, dans un improbable espace littéraire où il côtoierait Jacques Sternberg et Marcel Aymé, Christophe Langlois m’a offert dans son recueil « Boire la tasse » le subtil plaisir de 15 nouvelles dans lesquelles le réalisme déploie l’éventail de tous ses préfixes.

Avec des titres aussi extraordinaires que « Hitler en Laguna » ou « La Parole est à la Poussière », chaque texte est en soit une intrigue, une tentation offerte au lecteur de regarder au delà des mots pour interroger la réalité.

Un photographe dont le corps se substitue à son Leica. Un lecteur romain attiré par un étrange temple sis sur les bords de Seine, pardon de Sequana. Un évêque féru de nouvelles technologies ou un cardinal aux pratiques gastronomiques surprenantes. Un collectionneur de boutons sauveur de l’humanité. Un professeur d’université délivrant son dernier cours. Des touristes égarés dans un couvent. Ou même un grain de poussière. Autant de personnages que l’auteur utilise comme guide pour nous conduire d’un ici familier à un étrange ailleurs.

Usant d’un style très sobre, sans effet, mais choisissant à chaque fois le mot juste, la phrase idoine, Christophe Langlois arrive, dans chacun de ces courts récits, en quelques pages, à nous transporter de notre quotidien en un monde inconnu, où nous ouvrons des yeux étonnés, nous demandant par quel trajet nous sommes venus là.

Porte ouverte sur la part de mystère et de fantastique qui habite chacun de nous, Boire la Tasse est un recueil qui se doit d’être dégusté à petites gorgées, afin d’en goûter tout le sel.

Boire la Tasse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s